Ce qu’il faut retenir sur les systèmes de chauffage

Les systèmes de chauffage tels que la chaudière électrique, la chaudière à gaz ou la pompe à chaleur se différencient les uns les autres par le type d’énergie utilisé. Le choix de l’appareil qui correspond le mieux à votre habitation doit se faire en fonction du genre de logement que vous occupé, mais aussi en fonction de vos besoins. L’expert dans le domaine du chauffage vous orientera efficacement vers le système qui répond le mieux à vos attentes.

Modes de fonctionnement des chauffages

Certains types de chauffage sont pratiques en toute saison, car ils sont réversibles en répandant non seulement la chaleur par saison froide, mais en offrant aussi la climatisation en saisons chaudes. D’autres systèmes de chauffage ne diffusent que la chaleur et ne peuvent être employés qu’en saison froide.

Il faut savoir que les systèmes de chauffage au sol peuvent être mis en marche grâce à un circuit de chauffage provenant d’une pompe à chaleur, d’une chaudière à fioul ou à gaz. Quant aux radiateurs en fonte, contrairement aux convecteurs électriques ou aux planchers électriques, ils nécessitent un circuit de chauffage central, car ils utilisent l’eau comme fluide de chauffage.

Sources d’approvisionnement et prix par appareil

Les générateurs de chauffage emploient diverses sources d’approvisionnement selon l’appareil considéré. La pompe à chaleur air-eau fonctionne à partir de l’énergie thermique en puisant l’air extérieur pour rejeter la chaleur dans l’eau, injectée dans le chauffage central. Ce modèle coûte à peu près 13 000 €. Pour la pompe à chaleur air-air, le principe reste le même, sauf que les calories obtenues à partir de l’énergie thermique ou de l’air extérieur sont expulsées dans votre maison à l’aide d’un ventilo-convecteur. Le prix de ce type de modèle oscille entre 6 000 et 10 000 €.

Quant à la pompe à chaleur géothermique, elle extrait les calories du sol à partir d’un réseau de captage ou de forage pour les transmettre ensuite au chauffage central. Ce modèle vaut environ 23 000 €.  

Pour économiser de l’énergie, vous pouvez opter pour le radiateur électrique à inertie requérant un investissement peu élevé et offrant une bonne isolation. Fixé entre 400 et 1 200 €, son coût vous revient moins cher qu’une pompe à chaleur. Il faut tout de même vous apprêter à voir votre consommation annuelle grimper avec ce modèle.  

Comparé à une chaudière à gaz classique, la chaudière à basse température vous aide à faire des économies de l’ordre de 20 %. Disponible aux environs de 3 000 à 6 000 €, elle coûte plus chère qu’une chaudière à condensation. Cette dernière qui a beaucoup de points communs avec la chaudière classique, se différencie de cette deuxième par le fait qu’elle puise plus d’énergie par le biais de la combustion du gaz de ville. Son prix varie entre 4 000 et 7 000 €.

Pour réduire votre facture de chauffage de moitié, choisissez le poêle à granulés de bois. De plus, pour un investissement peu coûteux, vous utiliserez le bois qui est l’énergie la moins coûteuse sur le marché. Ce type de modèle vaut environ 3 000 à 6 000 €.  

Vos dernières recherches sur Ce qu’il faut retenir sur les systèmes de chauffage : travaux artisan Bonneuil-Sur-Marne, entreprise électricité, cfa electricité 94520, installations électrique, plans electrique Bondy 93140, montage electrique industriel, schema éléctrique Drancy 93, electricien maintenance systèmes automatisés, recherche emploie electricien Triel-Sur-Seine , appareils électriques, electricien noisy le grand 95660, auto entrepreneur electricien batiment, terme electrique Parmain 95620, outillage pour électricien, electricité industrielle Roissy-En-Brie 77, qualification electricien batiment