Créer sa propre électricité

Adopter un concept utile pour alimenter des capteurs à bas coût peut être à la portée de certains bricoleurs. En fait, il s’agit d’établir un procédé de générateurs à base de papier pour créer uniquement de faibles courants électriques. Les dispositifs ainsi créés s’utilisent souvent au niveau de diagnostic médical mais peuvent être optimisés avec des recherches plus ou moins approfondies.

Pour générer sa propre électricité pour l’alimentation des appareils ménagers et des ampoules, il faudra disposer d’un générateur et d’une batterie. Un convertisseur peut être une option. Estimer la puissance requise pour satisfaire une alimentation électrique correcte dépend de la puissance en watts du convertisseur que l’on doit adapter à l’installation.

Mais l’électricité, comment ça marche exactement ?

Habituellement un générateur de courant produit des ampères à l’heure comme l’éolienne, le panneau solaire et l’hydro turbine. La production d’ampères est stockée dans une batterie qui se remplit suivant la force du vent, l’écoulement d’eau ou le rayonnement du soleil. Prélevés à partir des batteries, ces ampères font marcher les appareils électriques branchés au dispositif de la batterie. Le stock d’ampères se consomme suivant l’utilisation des matériaux branchés, la puissance et la durée d’utilisation. L’éclairage, la télévision, le réfrigérateur, l’hi-fi, l’ordinateur et bien d’autres équipements techniques peuvent fonctionner avec ce système.

On peut prélever des puissances électriques très élevées et largement supérieures à celles produites par une éolienne ou une hydro turbine. A cet effet, le dispositif de stockage doit comporter un grand nombre de batteries pour disposer des réserves très importantes d’ampérage. La réserve d’ampères se reconstitue grâce à l’énergie produite par le vent ou l’eau ainsi que le rayonnement du soleil.

Comment stocker son électricité ?

Le dispositif d’emmagasinement des ampères électriques est composé par une batterie. Un stockage maximum des courants dans la batterie équivaut à sa capacité. Cette disposition confirme sa capacité quand elle est complètement chargée. Une décharge complète du stockage d’une batterie entraîne un processus chimique endommageant ses composants internes. L’utilisation de plus de 80% de son stockage peut détériorer la batterie de façon irréversible. Une attention particulière doit être portée pour éviter les préjudices.

Pour plus de sécurité, il faut continuellement estimer qu’une batterie de 100Ah peut disposer d’une capacité de stockage de 80 Ah avec 12 Volts, et donne en conséquence 960 Watts par heure ou Wh.

Plus le réservoir de stockage est important, plus on confirme une large autonomie disponible.

Le stockage des ampères assure la consommation de l’électricité en continu même sans le vent, le soleil et l’écoulement d’eau. La capacité d’un système sera optimisée par l’association de plusieurs batteries rapprochées. toutes les bornes positives comme les bornes négatives seront reliées ensemble.

Le système de couplage des batteries permettra l’augmentation de la capacité du dispositif et maintiendra le même voltage. Un bon entretien et une utilisation suivant les normes assureront la conservation pour une longue période de la batterie solaire.

Choix d’un convertisseur de tension

Un convertisseur est une option nécessaire pour régler la tension de la production électrique. Il est conditionné par la puissance requise garantissant le fonctionnement simultané de plusieurs appareils raccordés au convertisseur. Dans un premier temps, il est important de se référer aux puissances de chaque appareil électrique. Cette information se trouve normalement sur la notice d’utilisation ou même sur l’appareil.

Un convertisseur de 400 à 600 Watts suffit pour garantir l’éclairage, une télévision et un ordinateur. Pour alimenter en même temps plusieurs autres appareils ménagers et des outillages puissants, un convertisseur de 2000 à 3000 watts est recommandé. Pour assurer tous les besoins actuels et à venir, le meilleur conseil est d’opter pour un convertisseur de 6000 Watts ou plus.

Le monde du bricolage

Le développement de la haute technologie n’est pas en reste. Les grands pays comme la Suisse ou le Japon préconisent d’ores et déjà, l’utilisation d’un mini-générateur électrique destiné à colmater et à réparer les fuites d’eau.

La fabrication d’un tel procédé ne demande que de simples matériaux comme le carton, un crayon à papier et un ruban Téflon à l’occurrence.

Les bricoleurs se sont référés aux techniques proposées par les grandes universités de la Suisse et du Japon pour créer une tension électrique de 3 volts, soit l’équivalent de deux petites piles. Pour arriver à créer un générateur à bas coût, il faut disposer de petits objets utilisés au quotidien comme un papier cartonné, un crayon et un petit ruban. Ces objets forment le strict nécessaire minimum pour faire sa propre électricité.

A titre d’information, le ruban est l’accessoire destiné pour réaliser des raccords étanches sur la plomberie de la maison. Le fonctionnement du générateur est basé sur le phénomène de l’électricité statique produite à partir de deux matériaux isolants. Une fois qu’ils rentrent en contact l’un de l’autre, ils tendent à se charger électriquement, l’un devenant positif, l’autre négatif. Le carton ondulé et le ruban Téflon sont estimés comme principaux isolants. Le dispositif commence avec le découpage du carton en deux petits rectangles identiques. Le ruban viendra se plaquer sur la face de l’un des deux cartons. Il faudra procéder ensuite au coloriage complète du carton sans ruban avec un crayon à papier. Le même coloriage sera fait ensuite sur l’une des faces de l’autre bout de carton.

Ces deux fines couches de crayon ou de carbone serviront d’électrodes pour permettre la circulation du courant.

Les deux rectangles seront ensuite reliés par deux fils électriques à un petit écran à cristaux liquides confirmant la présence d’électricité. Finalement, les deux rectangles de papier cartonné seront scotchés par leurs extrémités en les incurvant légèrement de façon à ce qu’ils ne soient pas en contact. Ils resteront alors électriquement neutres.

Le résultat sera présenté avec sur le dessus et le dessous la couche de crayon ou carbone, puis les deux couches de papier cartonné et enfin entre les deux, la couche de ruban.

Il ne reste alors plus qu’à appuyer frénétiquement sur ce petit montage au rythme de 1,5 pression par seconde pour produire les 3 volts de courant. Simple mais surtout efficace et à bas prix !!!!

Vos dernières recherches sur Créer sa propre électricité : artisan électricien Le Raincy, recherche apprenti électricien, schéma électrique batiment 78800, recherche artisan electricien, caisse a outil electricien Paris 14 75014, appareil électrique, electricien artisan Noiseau 94, caisse a outils electricien, prise électrique Clichy , système électrique, montage électrique 78300, electricien dans le batiment, dépannage électricité Nemours 77140, electricite domestique, installation electrique maison Auvers-Sur-Oise 95, cfa electricité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *